Aller au menu | Aller au contenu

Colloque du 13 et 14 juin 2022, « Les enfants sans vie, Administrer une question incertaine »

La mort périnatale constitue depuis de nombreuses années une question centrale qui répond à de forts enjeux sociaux, humains, mais aussi normatifs et éthiques. À partir des années 1990, les pratiques hospitalières et les modalités d’enregistrement à l’état civil à destination des enfants sans vie ont évolué, faisant émerger de nouvelles normes sociales et juridiques. Ces changements permettent, à ceux qui se vivent parents, d’inscrire l’enfant sans vie dans l’histoire familiale affective. Ce colloque vise à poursuivre la réflexion initiée sur ce thème dans le cadre du projet de recherche PÉRISENS (« Périnatalité, statuts, enregistrement, statistiques »). Il se concentre sur les modes d’enregistrement des enfants sans vie, notamment à l’Etat civil, mais aussi sur la manière de nommer (nommer les acteurs concernés mais aussi quel prénom et nom pour l’enfant sans vie ?). Développant une approche pluridisciplinaire, ce colloque bénéficiera également d’une prise de recul historique et comparative en intégrant les expériences d’autres pays comme la Suisse et la Belgique. Ce colloque est organisé en partenariat avec l’Institut des études et de la recherche sur le Droit et la Justice et la Fondation des services funéraires - ville de Paris (SFVP).

inscription gratuite obligatoire sur urlz.fr/ieGV

Programme disponible sur urlz.fr/ifAv


Comité d’organisation :

Philippe Charrier, CNRS, Centre Max Weber (UMR 5283)

Gaëlle Clavandier, Université Jean Monnet, Saint-Etienne, Centre Max Weber (UMR 5283)

Marion Girer Université Jean Moulin Lyon 3, IFROSS/CRDMS

Guillaume Rousset, Université Jean Moulin Lyon 3, IFROSS/CRDMS